Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Défendre l'environnement

(2) Relations plantes sol

7 Octobre 2014 , Rédigé par ADENY Publié dans #plante-environnement

La vie du sol  se concentre dans les premiers centimètres superficiels. C’est dans cet espace que vivent bactéries, microorganismes, champignons microscopiques qui assurent la transformation de la matière organique, la fixation d’azote atmosphérique et d’eau.

La rhizosphère, espace de sol proche des racines, est particulièrement riche en microorganismes, vivants en interaction avec la plante. Les bactéries bénéficient des acides organiques et des sucres fournis par la plante. Elles décomposent la matière organique et fournissent à la plante de nombreux nutriments.

La mycorhization  est l’association entre racines de la  plante et  mycélium des champignons. Les filaments microscopiques du champignon pénètrent dans les racines et échangent des nutriments avec la plante : phosphore, eau, oligoéléments... Les mycorhizes renforcent ainsi la vitalité des végétaux.

Les légumineuses, (fabacées, papilionacées) présentent la particularité d’héberger dans leurs racines des bactéries fixatrices d’azote, les ribosomes. Les bactéries forment des petites nodosités racinaires caractéristiques. Dans cette famille on trouve : haricots, pois, lentilles, luzerne, trèfle, lupin...

Les vers de terre sont des  acteurs indispensables de la fertilité du sol. Ils digèrent la matière organique qu’ils restituent sous forme de "tortillons". Ils aèrent le sol, améliorant ainsi la pénétration des racines et la circulation de l’eau et ramènent en surface des éléments minéraux puisés en profondeur...

Système racinaire --> Ver de terreSystème racinaire --> Ver de terre

Système racinaire --> Ver de terre

En agriculture intensive le sol est exploité comme un support de culture

-->  Les engins agricoles lourds tassent le sol et détruisent les vers de terre

--> Les labours profonds ensevelissent la couche vivante du sol

-->  Les fongicides détruisent les champignons microscopiques  du sol

--> L’apport de matière organique est insuffisant pour conserver l’humus  Les variétés végétales utilisées, adaptées aux engrais concentrés, ont un système racinaire peu développé et superficiel, contrairement aux variétés anciennes

 

L’agriculture de conservation  respecte la vie du sol par :

 La réduction du travail du sol qui laisse travailler les vers de terre

-->  Les semis sont effectués sans retournement préalable du sol directement sous couvert végétal avec des matériels adaptés

 La couverture végétale permanente qui :

-->  Structure le sol grâce à ses racines, limite l’érosion pluviale et éolienne

-->  Régule les mauvaises herbes

--> Produit de la matière organique source d’humus, retient l’eau,  fixe le carbone

-->  Limite le besoin d’engrais et de produits chimiques

 La rotation des cultures intégrant des légumineuses fixatrices d’azote

Culture en bandes ---> agroforesterie ---> vigne enherbéeCulture en bandes ---> agroforesterie ---> vigne enherbéeCulture en bandes ---> agroforesterie ---> vigne enherbée

Culture en bandes ---> agroforesterie ---> vigne enherbée

L’agriculture biologique n’utilise aucun produit chimique toxique pour la vie du sol.

L’agroécologie désigne un système de production agricole qui prend en compte l’ensemble des interactions plantes sol insectes oiseaux animaux.

L’agroforesterie est un mode d’exploitation agricole associant des arbres avec cultures ou pâturages.

 

NB: selon les résultats d'une étude récente menée par Christian VELOT , le glyphosate détruit les champignons du sol, qui assurent une bonne partie de la fertilité. Contrairement à la publicité qui disait: le glyphosate laisse le sol propre, il faudrait plutôt dire: le glyphosate laisse un sol mort.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article