Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Défendre l'environnement

Gaz de schiste, ça sent mauvais

13 Décembre 2012 , Rédigé par ADENY Publié dans #gaz de schiste

 

Le 04 décembre 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg pour le JDLE

 

Voilà des mois que scientifiques et industriels s’écharpent sur les émissions fugitives des puits de gaz non conventionnels. Les premiers reprochant aux seconds de minorer les fuites de méthane des installations d’exploitation. De quoi alourdir significativement le bilan carbone du gaz de schiste [JDLE].

Mais la querelle pourrait prochainement rebondir. Dans sa dernière mouture, la revue Human and Ecological Risk Assessment publie un article dressant un panorama d’autres gaz s’échappant des puits stimulés par la fracturation hydraulique.

Une année durant, les scientifiques ont analysé l’air autour de 16 puits situés dans le Colorado, tout au long des cycles de forage, de fracturation et d’exploitation. Des puits situés dans une région désertique, loin des pollutions urbaines et des émissions d’hydrocarbures des végétaux, comme l’isoprène.

Résultat: de fortes concentrations des gaz que l’on trouve habituellement sur des plates-formes de forage -méthane, éthane, propane et quelques autres alcanes. Plus étonnant, les auteurs affirment avoir mesuré des émissions d’une cinquantaine d’hydrocarbures non méthaniques, dont 35 sont réputés être des perturbateurs endocriniens ou avoir des effets sur le système nerveux.

Certes, concèdent les auteurs, les concentrations relevées sont inférieures aux normes sanitaires ou aux limites d’exposition recommandées. Toutefois, rappellent-ils, ces normes et limites sont applicables dans des situations où l’exposition est forte et brève (sur le lieu de travail, par exemple). Elles ne sont donc probablement pas applicables à des faibles doses diffusées en continu.

En Australie, même constat

http://www.journaldelenvironnement.net/article/fracking-au-tour-de-l-australie-de-s-inquieter-des-fuites-de-gaz-fugitives,31871

 

Lire la suite

Notre dame des Landes, un projet de 1967 pour répondre aux défis de notre temps.

13 Décembre 2012 , Rédigé par ADENY Publié dans #projets inutiles

Voici un excellent article écrit par Pierre Deruelle qui retrace la petite histoire de l'aéroport de Notre-Dame des Landes

http://www.pierrederuelle.com/notre-dame-des-landes-un-projet-de-1967-pour-repondre-aux-defis-de-notre-temps/

Lire la suite

O.G.M. un hold-up planétaire

9 Décembre 2012 , Rédigé par ADENY Publié dans #semences

 

Définition

La commission Européenne définit les OGM. comme:"Un organisme dont le matériel génétique a été modifié d'une manière qui ne s'effectue pas naturellement par multiplication ou recombinaison naturelle." Les généticiens savent modifier le génome des plantes en lui ajoutant des gênes provenant d'autres familles de plantes, de gênes de bactéries (Bacille de Thuringe ,BT), ou de gênes animaux (souris, poisson, ver à soie...), on obtient des modifications inédites de la plante impossibles naturellement.

 

Types de plantes O.G.M.

O.G.M. insecticides de type BT: Cette plante, modifiée avec un gène du Bacille de Thuringe,  fabrique elle même  un insecticide qui lutte contre ses prédateurs naturels.

O.G.M. résistantes aux herbicides:  Le desherbage chimique devient ainsi la principale méthode de lutte contre les adventices ("mauvaises herbes").

 

Sécurité, tests d'innocuité

Les multinationales de la semence ont édicté elles mêmes leur protocole de contrôle et pris de vitesse les réglementations nationales. Les tests effectués par G.E. SERALINI pendant deux ans sur des rats avec du maïs NK603 démontrent que l'innocuité annoncée des plantes O.G.M. est une supercherie planétaire.

--> Les plantes insecticides BT fabriquent de grandes quantités d'insecticide. On ne sait pas quel est l'effet toxique de ces plantes sur les animaux qui en consomment. Tous les insectes sont décimés y compris ceux qui sont utiles aux cultures ( butineurs, coccinelles, papillons...) Certains insectes deviennent résistants a l'insecticide BT.

--> Le desherbage chimique sytématique entraîne l'apparition de plantes résistantes: augmentation des doses de desherbant , pollution des nappes phréatiques, recours à d'autres desherbants encore plus toxiques.

--> Les plantes O.G.M. sont brevetées. les agriculteurs doivent donc racheter la semence tous les ans.

--> Depuis que les semenciers ont inventé les hybrides F1, les clones, les O.G.M. la plupart des espèces paysannes traditionnelles ont disparu. Ainsi, c'est la mémoire agronomique et génétique de la planète qui est en voie de disparition.

--> Les semences "modernes" nécessitent des conditions de culture standard, engrais, insecticides, stabilité climatique, grandes exploitations , machines coûteuses... L'agriculture paysanne est capable de produire des plantes adaptées aux terroirs, aux climats, aux méthodes culturales, aux habitudes alimentaires locales.

--> Les O.G.M. c'est la mise en concurrence des multinationnales de l'agroalimentaire et de leurs fabuleux profits contre les agricultures traditionnelles.

O.G.M. un hold-up planétaireO.G.M. un hold-up planétaire

 

Pour obtenir d'autres informations
Réseau semences paysannes
3 avenue de la gare
47190 Aiguillon
Défense de la biodiversité cultivée
www.semencespaysannes.org
Confédération Paysanne
81 Avenue de la République 
93170 Bagnolet
tel: 01 43 62 04 04
Pour le défense de l'agriculture paysanne, action civique et militante
www.confederationpaysanne.fr
Kokopelli 
131 impasse des palmiers
30319 Alès CEDEX
Pour la libération de la semence et de l'humus
http://kokopelli-semences.fr/
Inf'OGM Veille citoyenne sur les OGM
www.infogm.org/

 

Lire la suite

Energie solaire (2)

7 Décembre 2012 , Rédigé par ADENY Publié dans #Energie solaire

Energie solaire (2)

Utilisation de la lumière solaire

Pour obtenir de la chaleur :

Capteurs plans à effet de serre, constitués par une surface absorbante de couleur noire et un verre. On peut ainsi obtenir air chaud ou eau chaude (Chauffe eau solaire).

Capteurs à concentration :

Capteurs cylindriques pour chauffe eau solaire.

Miroirs paraboliques pour cuisinière solaire.

Miroirs plans orientables qui concentrent la lumière sur une cible ou capteurs cylindro-paraboliques. On obtient une très forte température qui peut être convertie en vapeur pour fabriquer de l’électricité.

Energie solaire (2)

Pour obtenir de l’électricité :

Conversion lumière →électricité par des cellules au silicium : (conversion photovoltaïque)

Autres énergies renouvelables

Vagues (Houle) → Générateurs à énergie houlomotrice.

Marée et courants → Moulins à eau, moulins à marée, centrales hydroélectriques, hydroliennes…

Vent → Moulins à vent, voiles, cerfs-volants pour la traction des bateaux, éoliennes…

moulin à eau/ hydrolienne/ petite éoliennemoulin à eau/ hydrolienne/ petite éoliennemoulin à eau/ hydrolienne/ petite éolienne

moulin à eau/ hydrolienne/ petite éolienne

Biomasse (bois, paille, déchets végétaux, algues…)

Bois (bûches, granulé, plaquettes forestières, déchets combustibles…) donne chaleur et électricité (cogénération)

Agro-carburants :

Sucre et amidon (betteraves, canne à sucre, maïs…) → éthanol, mélangeable à l'essence

Huile (colza, soja, palmier à huile, jatropha…) → diester, mélangeable au gazole

Carburants synthétiques :

Biomasse, charbon, gaz → gazole ou essence synthétiques.

Bio gaz : La méthanisation de déchets végétaux, algues, lisiers animaux, fournit un gaz combustible contenant majoritairement du méthane transformable en chaleur et électricité.

plaquettes (bois déchiqueté)/ broyeur/ méthaniseurplaquettes (bois déchiqueté)/ broyeur/ méthaniseurplaquettes (bois déchiqueté)/ broyeur/ méthaniseur

plaquettes (bois déchiqueté)/ broyeur/ méthaniseur

Lire la suite

Gaz de schiste, non merci

7 Décembre 2012 , Rédigé par ADENY Publié dans #gaz de schiste

Un peu partout en France, des demandes de permis d'exploration des gaz et pétrole de schiste ont été déposés. Dans l'état actuel de la technique l'exploitation de cette "ressource" ne peut se faire que par fracturation hydraulique, pour libérer le gaz et pétrole prisonniers de la roche.

--> La fracturation consiste à injecter dans le sol une grande quantité d'eau additionnée de sable et de produits chimiques divers dont certains très toxiques. Une fracturation consomme environ 20 000 mètres cube d'eau.

--> L'eau injectée remonte partiellement en surface, porteuse de sels minéraux et métalliques divers et de produits radioactifs rencontrés dans le sous-sol.

--> La fracturation libère gaz et pétrole dont une faible partie sera récupérable. Le reste va migrer au gré de la géologie locale. Ainsi le gaz peut remonter dans les nappes phréatiques ou atteindre le sol provoquant des dégagements gazeux diffus permanents de méthane, puissant gaz à effet de serre.

--> Chaque forage détruit, définitivement 2 à 5 hectares de terres naturelle ou agricole (Voir photo aérienne du Wyoming

--> Alors que la quantité de gaz à effet de serre augmente continuellement dans l'atmosphère, élément essentiel du réchauffement climatique, il est urgent de limiter la consommation d'énergie fossile (gaz, pétrole, charbon...). La consommation de gaz et de pétrole de schiste ne fera que reporter à plus tard le passage aux énergies décarbonnées ( solaire, éolien, biomasse, énergies marines... )

Vue aérienne dans le Wyoming

Vue aérienne dans le Wyoming

Lire la suite

Présentation de l'Association

2 Décembre 2012 , Rédigé par ADENY Publié dans #Presentation

Association créée en 1989, par Paul PAVIOT, agréée au titre de l'environnement, nous avons acquis une dimension départementale, ce qui nous permet d'être présents dans les commissions et groupes de travail officiels. Nos actions sont multiples:

Nous travaillons sur 4 thèmes principaux:


--> Qualité de l'eau et de l'air


--> Gestion des déchets


--> Promotion de l'agriculture et du jardinage sans pesticides


--> Information sur l'habitat et l'énergie.

Présentation de l'AssociationPrésentation de l'AssociationPrésentation de l'Association

 

Notre bulletin de liaison,  "La Lettre de l'ADENY" , destinée à nos adhérents parait 4 fois par an.

--> Présence dans les CLIS (Commissions locales d'information et de surveillance) d'installations sensibles: Centres d'enfouissement, incinérateur de Sens, installations classées Seveso...

--> Participation au Plan Départemental d'Elimination des Déchets.

--> Participation à la Commission des Sites.

--> Participation au CODERST (Commission Départementale des risques sanitaires et technologiques).

--> Participation  à la CDPENAF (Commission départementale des espaces naturels agricoles et forestiers)

--> Participation au collectif 89 "Veille citoyenne OGM PESTICIDES", 

--> Membre de Veille-au-Grain Bourgogne qui fédère plus de 40 associations. www.veilleaugrain.org

--> Interventions dans les enquêtes d'utilité publique...

L'ancien site internet  http://perso.orange.fr/adeny/ a été supprimé

Contacts

ADENY

63 Boulevard de Verdun    89100    SENS

Téléphone : 06 33 87 78 89

Courriel: adeny89@wanadoo.fr

Adhésion

Adhésion annuelle 20 Euros en chèque

Ouvrant droit à déduction fiscale et abonnement au bulletin de liaison

ADENY: Organigramme pour l’exercice 2020-2021

Liste des coprésident.es, membres de la collégiale 2020-2021

BARRAL

Annick

BELTRAMI

Sylvie

CZERWINSKI

Philippe

COUILLAULT

Jean-Paul

ESTEOULE

Françoise

MOURLAM

Denis

PELLARD

Jean-Luc

PERDRIAT

Guy

ROUX-COKELAER

Anne-Marie

SIEK-BILLIETTE

Edwige

THAT

Michel

VASTZ

Maurice

VEY

Daniel

Membres de la collégiale élargie

BESNIER

Christophe

FAIVRE

Monique

LADRANGE

Mireille

LAVENU

Nicole

NEGRO

Patrick

 

 

Lire la suite